Cette approche nécessite une adhésion participative et volontaire des acteurs impliqués dans un projet d’amélioration des compétences et des relations professionnelles.

Il s’agit d’une analyse de la situation réelle du travail dans laquelle les salariés rencontrent les difficultés objets de la demande. La confrontation de leur expérience, en groupe de travail, permettra d’identifier et de formaliser les liens entre ces difficultés et le travail.

Objectif de l’intervention en groupe de travail

Intervenir en donnant un moyen d’expression aux équipes, c’est agir pour transformer l’organisation du travail afin de prévenir ou restaurer les conditions et les relations de travail.

La prévention pour la santé au travail implique l’analyse des acteurs en situation de travail. C’est en analysant le travail et les situations réelles que l’organisation parviendra à améliorer sa situation, restaurer les relations de travail et redonner du sens à ses actions.

Comment accompagner les équipes ?

Les réunions en groupe de travail sont organisées sur la base du volontariat.

Toute conduite, toute posture, tout discours dans le travail ne sont pas le fait de personnes isolés mais bien partagés par des collectifs de travail. Une intervention s’effectue avec des groupes de travail permettant une compréhension collective des difficultés ou risques partagés dans son métier. Les échanges reposent sur une écoute compréhensive, le respect des temps de parole des salariés et un cadre bienveillant.

Le travail demande de transformer les contraintes ou les objectifs pour la performance et la santé de l’organisation.

Il est nécessaire de savoir créer des liens pour donner du sens à l’action individuelle et collective. Sans ces liens de coopération au travail les règles de métiers disparaissent ce qui conduit à l’isolement des agents et au manque de reconnaissance de son travail.

L’expression des difficultés en situation de travail évoque diverses situations de causes très variées : surcharge de travail, contraintes de temps, pression sur les objectifs mais aussi des pertes de repères, des difficultés à trouver du sens au travail, des conflits de valeurs…

La santé est une dynamique individuelle et se construit aussi dans la relation avec les autres : par la reconnaissance de ses compétences, par la possibilité d’échanges et de coopération dans le travail.

Proposition d’un plan d’action pour dynamiser les équipes

L’analyse de ces situations concrètes conduit à explorer le fonctionnement de l’entreprise : l’activité de travail, l’organisation et les contraintes de travail, les relations de travail, les relations sociales, l’histoire de l’entreprise, les changements et les modalités d’accompagnement à mettre en place sous forme de plan d’action.

Les étapes du plan d’action sont :

  • l’analyse et l’identification des situations concrètes de travail qui mettent en difficulté l’équipe dans son travail individuel et collectif
  • la proposition et la planification d’actions d’amélioration au sein des groupes
  • l’accompagnement et le suivi de la mise en œuvre des actions d’amélioration