On en parle beaucoup … mais sait-on réellement de quoi on parle ?

Voici une rapide présentation du Burnout en 5 points pour y voir plus clair !

Comment se manifeste le burnout ?

Le burnout est aussi appelé « syndrome d’épuisement professionnel« . Le salarié qui en est atteint finit sur les rotules, vidé sur tous les plans : physiquement, mentalement et émotionnellement. Le burnout n’est donc pas un simple « craquage nerveux  » !

Quels sont les impacts sur l’entreprise ?

Le burnout est évidement une souffrance pour la personne atteinte mais aussi pour ses collègues et son entreprise. Avant l’épuisement total qui mène à l‘arrêt de travail, le salarié devient fatigué, irritable, cynique, démotivé, indifférent … et donc improductif, voire contre-productif !

Pourquoi ça se déclenche ?

Pour schématiser, on peut présenter le burnout comme le résultat d’un mauvais retour sur investissement : le salarié s’est trop investi (volontairement ou pas) dans un travail qui ne lui apporte pas la reconnaissance espérée !

Comme toute situation de stress, le burnout résulte d’un déséquilibre entre contraintes et ressources, aspects négatifs et positifs. Une petite goutte d’eau peut finir par faire pencher la balance du mauvais côté !

D’où ça vient ?

Comme le souligne l’appellation « syndrome d’épuisement professionnel », le burnout trouve sa source dans le milieu professionnel ! En cela, il se différencie de la dépression.

Le burnout est une des conséquences possibles d’une situation de travail dégradée (exemple : surcharge de travail, problème d’organisation, mauvaise communication entre services, management inadapté …). Autrement dit, le burnout est une des conséquences possibles des RPS, risques psychosociaux.

Comment l’éviter ?

Pour éviter le burnout, il faut maîtriser les RPS ! Il faut pour cela identifier les situations à risques psychosociaux, qui peuvent provenir de la charge de travail, des exigences émotionnelles, des rapports sociaux, de l’autonomie et de la marge de manœuvre, de conflits de valeurs, de l’insécurité de la situation de travail …

Une fois les situations à risques identifiées, il faut évaluer leur importance et proposer des actions pour les supprimer ou les réduire.

La prévention du burnout passe donc par une prévention des risques psychosociaux !