consultant communication

A quoi sert la communication dans une entreprise ?

 

La communication, au sein d’une entreprise, a souvent une double fonction : interne et externe. Elle fait partie, comme le marketing, de ces « poumons » de l’activité dont il est parfois difficile de juger de l’impact. Pourtant, la communication bien conçue repose toujours sur du concret, et a pour objectif de donner à voir et à comprendre ce concret à toutes et tous. BoLa communication en entreprise, portée par un consultant communication, a pour objet de dénouer des problématiques entravant l’activité, mais également de faciliter la visibilité et la reconnaissance des actions menées par tous les membres de l’entreprise vis à vis des clients. Une bonne communication doit reposer sur un bon niveau de connaissance du secteur d’activité, des clients et cibles, mais aussi des usages et comportements des salariés de l’entreprise concernée. Un consultant en communication, qu’il s’agisse d’un consultant freelance ou contractuel, devra porter un certain nombre de qualités et valeurs que nous allons détailler ci-dessous.

 

Pourquoi faire appel à un consultant communication ?

 

Faire appel à un consultant en communication, c’est d’abord faire appel à un certain nombre de connaissances indispensables à la bonne marche de votre entreprise.

Un consultant en communication doit pouvoir :

  • Bien connaître le domaine d’activité des clients, mais aussi son offre, les cibles prioritaires, les concurrents, les spécificités ou les bonnes pratiques observées dans leurs secteurs (être en veille permanente)
  • Maîtriser les techniques essentielles de la communication, marketing et médias. Le consultant en communication devra baser ses préconisations sur cette maîtrise technique.

 

Le rôle et les différentes missions d’un consultant communication

 

  • Réalisation d’un audit de l’entreprise : recueil des besoins, d’éventuels manques, des process en cours en termes de communication, des outils utilisés en communication interne/externe.
  • Création d’une étude dans le but d’établir un diagnostic : commentaires sur les points audités et propositions d’axes d’améliorations. Proposition de méthodes, process, outils pour répondre au besoin identifié.
  • Validation par l’entreprise du diagnostic et des actions à mettre en oeuvre (avec, le cas échéant, une hiérarchisation des priorités)
  • Mise en oeuvre des préconisations du consultant, avec un accompagnement de ce dernier sur une période contractualisée
  • Evaluations à mi-terme et à terme des actions et de leur portée
  • Si besoin, reconduite de l’action ou nouvelles orientations