« Manager un projet, c’est réduire l’incertitude pouvant mener à son échec »

Un constat

Près d’un projet sur deux n’atteint pas les objectifs fixés. Cette estimation ne comprend pas les projets ou les idées auxquels nous pensons mais qui n’ont jamais été analysés jusqu’au bout (projets dormants).

Ce constat trouve son origine dans 9 causes principales qui ont trait au manque :

  • de leadership du chef de projet,
  • d’organisation de l’équipe projet,
  • de clarté des objectifs,
  • de communication autour du projet ou au sein de l’équipe projet,

et surtout à un temps consacré à la phase de conception insuffisant qui se traduit par la recherche trop rapide de réponses aux questions posées ou de solutions.

Une méthode

Les 3 phases :

IDÉE / OPPORTUNITÉ                           décision de faisabilité

                                                                                                          Conception du projet

                                                                                                          autour des 6 étapes

VALIDATION DE                                     décision de réalisation

LA CONCEPTION

                                                                                                          Réalisation du projet

FIN DU PROJET                                     réception du projet

                                                                                                          Évaluation et capitalisation

Une des conséquences en est la perte d’énergie, la frustration des parties prenantes, et la perte de créativité.

A partir de vos idées, et de la méthodologie proposée, construisez-en 6 étapes votre projet à partir d’un déroulement très interactif et concret.

4 jours d’intervention vous amèneront à faire avancer vos idées avec une intersession permettant aux participants de valider les décisions prises et rechercher les informations nécessaires pour terminer la phase de conception. Elle permettra aussi d’aborder des aspects périphériques tels que la lettre de mission du chef de projet, l’animation d’une réunion et la fixation d’objectifs.

Pour quels résultats ?

Nous le savons tous, la gestion de projet, bien menée, permet à l’entreprise de s’adapter en faisant évoluer ses produits / ses services, ses méthodes de travail et favorise l’innovation et la créativité.

  • Communication : Au-delà de ce premier résultat, la gestion de projet est un excellent accélérateur de communication entre les équipes, dans l’entreprise de manière plus large : être clair sur les messages à faire passer, à qui les faire passer, tenir au courant les salariés de l’avancement du projet en toute transparence. La communication de projet est une composante importante de la gestion de projet et contribue souvent à sa réussite.
  • Adaptation : C’est aussi un excellent outil d’accompagnement du changement qui place chaque salarié en position d’acteur de ce changement. Parce qu’elle amène les participants à anticiper ce qui peut contrarier le projet, elle les aide à se poser de bonnes questions sur le futur de l’entreprise, et donc à proposer en expliquant le pourquoi, les bonnes actions préventives.
  • Efficacité : Mais c’est aussi une démarche exigeante, amenant les participants à avancer pas à pas, à remettre en cause éventuellement des décisions prises précédemment, dans une démarche itérative qui augmente son efficacité. Ne pas se précipiter trop vite sur le plan d’action.

Les 6 étapes illustrent cette exigence :

  • pourquoi l’entreprise lance ce projet ?
  • quels en sont les acteurs directs ou indirects ?
  • fixer les objectifs et les indicateurs
  • les modalités de travail de l’équipe projet et de relations avec le comité de pilotage
  • les scénarios
  • le plan d’action