Qu’est-ce qui différencie les entreprises performantes des entreprises excellentes ? Voici la question à laquelle Jim Colllins s’est intéressé dans son célèbre livre « de la performance à l’excellence ». Dans un premier temps, intéressons-nous à l’aspect du leadership.

A quoi reconnaît-on les leaders d’Excellence ?

Vous êtes prêts ? Découvrons ensemble les caractéristiques de ces leaders de niveau 5 (c’est comme cela qu’ils sont identifiés dans l’étude), ceux qui ont fait le saut de la performance vers l’excellence. Précisons qu’il s’agit d’une conclusion empirique et non d’une idéologie, le résultat de cinq années d’observations et de collecte de données.
« Des gens ordinaires qui produisent des résultats extraordinaires ».

 

1. Un mélange paradoxal d’humilité sur le plan personnel et de volonté professionnelle. Humilité + volonté = Niveau 5.

Modestes, discrets et souvent effacés, il y a très peu de chances que vous entendiez parler d’eux, si vous ne vous intéressez pas à eux.

2. Ils sont ambitieux, mais d’abord et surtout pour leur entreprise, non pour eux-mêmes.

Pas question de nourrir leur égo, célébrité, fortune, pouvoir… ils vous les laissent bien volontiers. Leur ambition est au service de l’entreprise et des enjeux. Ils aspirent à contribuer à quelque chose de plus grand qu’eux. Ils s’appuieront sur leur système de valeurs et de principes plutôt que leur charisme et leurs talents d’orateur.

3. Et pour cela, ils ont une fermeté à toute épreuve.

Ils ne se contenteront pas de peu, l’excellence est la seule option. Ils n’hésiteront pas à prendre toutes les dispositions nécessaires, quelle que soit leur ampleur, pour aller chercher l’excellence de leur entreprise.

4. Ils préparent la succession pour une excellence durable de l’entreprise.

Le plus important est que l’entreprise perdure dans le temps.

5. Quand tout va bien, ils cherchent à qui attribuer le mérite et s’ils ne trouvent pas, ils diront que c’est de la chance.

Humble jusqu’au bout !

6. Quand ça va mal, par contre, ils nettoient leurs lunettes en premier.

La remise en question est assurément la clé essentielle dans leur chemin de croissance et d’apprentissage. Pas question de rendre les autres responsables, les facteurs externes : la remise en question commence par eux-mêmes.

7. Et la découverte inattendue !

Les grands patrons qui ont mené cette transition sont issus de l’entreprise elle-même. Recruter le PDG, dont tout le monde parle, celui qui fait la Une des journaux, entraînerait même un effet négatif dans la transition … Se sont les faits qui parlent.

 

Alors pourquoi chercher ailleurs ce que nous avons déjà entre nos mains ?

A vous, les patrons de niveau 5 en sommeil, si vous souhaitez faire grandir et transmettre ces graines d’Excellence, je me ferai une joie de vous accompagner sur ce chemin de croissance.

OSER l’Excellence !
Référence : De la performance à l’Excellence – JIM Collins