Trouver de l’information utile pour bâtir une formation est un impératif pour tout formateur qui se respecte. On ne peut pas créer un module de formation ex-nihilo. Mais où creuser et comment chercher ? Je vous livre mes recettes issues de plus de 20 ans d’expériences comme formatrice pour adultes.

J’ai toujours en mémoire ce que disait Jean-Pierre Azéma, un de mes profs d’Histoire, à l’Ecole de Journalisme de Paris, quand on devait rédiger un texte : « il vous faut d’abord du biscuit »
On ne peut pas créer un module de formation ex-nihilo. Je bâtis des formations depuis plus de 20 ans et j’enseigne depuis plus de 10 ans à des élèves de licence MRI, management des risques industriels, à Redon, la formation de formateurs. J’ai donc envie de partager avec vous ma recette.

Prenez 3 ou 4 ouvrages sur le sujet

En général, pour créer un module de formation, je commence par aller acheter 3 ou 4 ouvrages sur le sujet de la formation…J’arpente les rayons de la FNAC, du Forum Privat ou chez Le Failler à Rennes où j’habite…J’achète aussi la presse spécialisée en quête du dernier article sur le sujet.

Mijotez une bibliographie et webographie à point

Avec le temps, cela m’a permis de me constituer une robuste bibliothèque sur les 8 thématiques sur lesquelles j’interviens…Et j’y repasse souvent pour que ma bibliographie soit encore d’actualité. Je suis toujours en quête du dernier ouvrage. On parlait autrefois de « comment parler en public », on dit désormais, « comment faire un pitch » ou « parler comme chez Tedx » !!! Idem, je surfe sur YouTube pour voir des vidéos en lien avec le sujet…

Recyclez : rien ne se perd, tout se récupère

Par ailleurs, j’ai toujours cherché à récupérer des modules que j’avais suivis, que des amis avaient suivis pour voir ce qui existe et ce qui se fait… Certains descriptifs sur internet peuvent aussi donner des idées quant au contenu. En mixant plusieurs contenus, on trouve des idées intéressantes et incontournables. Je suis allée aussi donner des formations à la Cegos pour savoir pourquoi ils ont longtemps été numéro 1. Je fais comme ça en cuisine aussi, je m’inspire de plusieurs recettes !!! Certains formateurs s’en offusquent, mais demandez aux plus anciens, on l’a tous fait !!! Que celui qui ne l’a jamais fait me jette la première pierre…

Ajoutez quelques gouttes de bonnes pratiques

Ensuite, les échanges avec d’autres formateurs qui interviennent sur le même sujet peuvent aider à trouver des jeux, des mises en situation, des exercices, des idées de séquences pédagogiques… C’est très enrichissant.
Tout comme les stages que l’on suit. On peut s’enrichir de tout !

Enrichissez vos contenus grâce à des personnes ressources

On peut aussi trouver des personnes ressources qui donnent leur point de vue de professionnels. Par exemple, quand j’ai monté mes modules de techniques de vente, je suis allée voir Jean-Pierre Patard, directeur de l’AJP Rank Xeros, pour connaître les techniques de vente de Xeros. Récemment, pour monter une formation « comment faire une vidéo », je me suis tournée vers Lionel Myska, directeur de Web patron et spécialiste des réseaux sociaux.

N’oubliez pas une bonne dose de formation pour toujours être à niveau

Se former régulièrement permet aussi de se remettre à niveau. Et puis quoi de plus formateur que d’être là où seront vos stagiaires demain. Même quand la formation n’est pas terrible, je me demande toujours « Qu’est-ce qui m’a manqué ? » Pas assez d’échanges dans le groupe ? Une formatrice pas assez à l’écoute ? Un stage ennuyeux et pas relevé ? Un formateur qui balance du powerpoint non stop ? Pas assez d’exercices ? Pas assez de ludique et de fun ? Pas assez de concret ? Rien d’opérationnel ? J’en tire toujours de bonnes réflexions pour améliorer mes stages.

Suivez un cours de formation de formateurs

Suivre une formation de formateurs conséquente est bien évidement plus que nécessaire. J’ai suivi 10 jours à ce sujet il y a 20 ans. Puis j’ai régulièrement suivi des formations de formateurs comme autant de piqûres de rappel. Absolument indispensable… J’ai même passé un master de PNL (programmation neurolinguistique) pour coacher mes stagiaires. Les techniques évoluent, les formats changent, de nouveaux apports nous viennent du Canada, des Etats unis, des neurosciences… C’est comme en cuisine, quand on suit des cours avec un chef on en retire des trucs et des astuces ainsi que toutes les tendances culinaires du moment.

Soyez à l’écoute du retour de vos stagiaires

Dites vous bien que pour une journée de formation, il faut au départ compter une journée de préparation. Ensuite le feed-back de vos stagiaires vous permettra de vous améliorer en capitalisant sur ce qu’ils aiment, sur ce qui marche, ce qui les aide. Les questionnaires d’évaluation sont une source permanente d’amélioration. Même après 20 ans d’expérience, je me garde toujours un temps de préparation pour actualiser mes slides, mes livrets, mes exercices

Bref, comme disait Claude Neven, un consultant en ressources humaines à Rennes, « le plus vieux métier du monde, n’est pas celui que l’on croit, le premier métier du monde, c’est la recherche d’information. » CQFD.