Souvenez-vous d’un moment difficile au travail : avant une présentation complexe, un coup de fil à enjeu, un entretien délicat, une réunion difficile…Vous étiez peut-être stressé, craintif, sans confiance…

Avez-vous une petite idée de comment étaient votre corps, votre regard et votre respiration ?

Votre corps était probablement tassé, resserré, contraint, fermé, votre colonne affaissée, vos bras et vous jambes peut être croisées ? Et votre respiration ? Courte, haute et faible ? Votre regard ? Au sol ou au loin ?

COMMENT REPRENDRE DU TONUS, DE LA CONFIANCE, INSTANTANÉMENT ?

Le corps change l’esprit. C’est ce que nous prouve l’expérience réalisée par Amy CUDDY, Professeure à l’Université de Berkeley *.

Après un test salivaire mesurant leur taux de testostérone (hormone du succès) et de cortisol (hormone du stress), les participants sont répartis en deux groupes. Pendant juste DEUX MINUTES, on demande au premier groupe de prendre des postures d’affirmation (jambes écartées, bras ouverts ou en haut, prise d’espace, redressement, etc.), et au deuxième des postures de repli (jambes et bras croisés, affaissement, regard au sol, etc.).

Que croyez-vous qu’il arrive ?

Le premier groupe voit son taux de testostérone augmenter et son taux de cortisol diminuer et l’inverse pour le deuxième groupe. EN DEUX MINUTES ! Ceci est une excellente nouvelle !

COMMENT ÇA MARCHE ?

Nous avons oublié depuis Pascal que le corps, la pensée et les sentiments sont dans une boucle d’interaction.

Quand nous sommes mal, la posture corporelle, la respiration, le regard sont modifiés, involontairement, mais, à l’inverse, un changement de posture envoie de nouveaux signes physiques et chimiques (hormonaux) qui modifient nos pensées et notre ressenti, instantanément.

« Faites-le et vous le sentirez ; faites-le et vous le serez !!! ». C’est une méthode « Coué » en somme, mais pour le corps. Il va y croire !!! Pas pour la vie bien sûr, quoique, à force…

LES TROIS OUTILS A UTILISER AVANT UNE PRÉSENTATION, UN RENDEZ-VOUS, UNE RÉUNION…

  • 1 Redressez-vous

Reprenez appui sur vos racines (pieds ou ischions en position assise), retrouvez votre fierté de bipède et érigez-vous (« Homo erectus ! ») en poussant l’air au-dessus de votre tête. Essayez, juste là maintenant !! Discrètement- ou pas ! Vos 3 cerveaux s’alignent, la moelle épinière afflue, et vous gagnez en stabilité, en hauteur et en perspective !

  • 2 Respirez

Vous avez déjà senti la respiration qui se libère avec le dégagement de l’abdomen, n’est-ce pas ? Vous allez pouvoir faire descendre votre respiration jusqu’au ventre, votre diaphragme va pouvoir faire le travail de piston qu’il adore (il est fait pour ça !), l’oxygène va affluer dans votre corps et dans votre cerveau pour produire de belles idées claires ! N’arrêtez pas !

  • 3 Regardez

Regardez devant vous, et l’autre que vous allez rencontrer. Comme le naja qui se dresse votre regard va se planter droit ; vous allez affronter avec confiance la situation et créer avec l’autre qui vous fait peur, peut-être, une relation d’égalité.

Deux minutes seulement – avant l’action ! Vous vous sentirez et vous serez perçu comme calme, assuré et sûr de vous.

Encore plus fort : dans les coulisses (ou les toilettes !), prenez la posture du sprinter ou du cycliste sur la ligne d’arrivée : bras en l’air, menton levé et hurlez (si vous pouvez !!!). Vous nous raconterez !

 » Souriez et vous serez heureux ! » disait le philosophe Alain !